Rougegorge familier

Erithacus rubecula


Facilement reconnaissable à sa poitrine orange, le rougegorge se rencontre dans tous les types de boisements en Europe. Il a su s’adapter à la plupart des habitats, jusqu’aux parcs et jardins en ville. Il se nourrit d’insectes, de gastéropodes et de vers.

Ce joli petit passereau, comme son nom l’indique, est curieux et n’hésite pas à s’approcher de l’Homme. Il est solitaire, à part brièvement en période de reproduction, et très territorial. Il n’hésitera pas à chasser d’autres oiseaux plus gros s’ils s’approchent de son territoire.





Son chant que l’on entend surtout au printemps est doux et mélancolique. Lors de belles journées, on peut l’entendre à tout moment de l’année.



Bien que non menacés, leur capture est interdite. Malgré tout, on condamne encore régulièrement des braconniers, qui considèrent le rougegorge comme un mets savoureux.